Visite du moulin à foulon, à Cugand

Publié le par Christelle Guyot

A l'occasion des journées du patrimoine, nous avons visité une teinturerie et un moulin à foulon datant du 16ème siècle, restaurés en 1998. Le seul moulin à foulon en état de fonctionnement en Europe.

Du début du 16ème siècle au milieu du 20ème siècle, le moulin de Gaumier a utilisé l'énergie hydraulique pour fouler les draps, en les martelant de ses pilons de chêne.

Visite du moulin à foulon, à Cugand

Les multiples étapes de la transformation de la laine suivent un parcours précis depuis le nettoyage de la toison en passant par le cadrage, le filage, puis le tissage ; enfin viennent les travaux d'apprêt, tels que le foulonnage et le lainage.

Nous avons suivi les explications d'un guide passionnant, touché les tissus, écouté le jeu des battoirs, des levières et des queues de mail.

La qualité des tissus est évidement incomparable avec la production industrielle d'aujourd'hui.

Voici une tenue et du matériel d'époque :

Visite du moulin à foulon, à Cugand

Le moulin se situe sur les bords de la Sèvre Nantaise. Nous avons découvert un endroit magnifique, et nous avons pu goûter à sa tranquillité.

Visite du moulin à foulon, à Cugand
Visite du moulin à foulon, à Cugand
Visite du moulin à foulon, à Cugand

Le pont d'accès du moulin :

Visite du moulin à foulon, à Cugand

Sur la route du retour, nous nous sommes perdus dans des petits chemins, à la recherche de moulins à vent.

Nous avons découvert un élevage de faisans (que nous aurions préféré voir en liberté). Une belle occasion tout de même d'observer ces beaux oiseaux ; que nous allons justement étudier ces prochains jours avec notre nouvelle thématique : la forêt !

Les enfants ont trouvé des jolies plumes que nous avons ajouté à notre début de collection... Je vous dévoilerai bientôt nos nouvelles activités :-)

Visite du moulin à foulon, à Cugand

... Et nous avons fini par trouver des moulins à vent !

Visite du moulin à foulon, à Cugand

Publié dans Nos sorties

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article