Les emboîtements cylindriques

Publié le par Christelle Guyot

Les emboîtements cylindriques

Il s'agit du premier matériel sensoriel que l'on présente à l'enfant (dès 3 ans, 3 ans et demi).

Les emboîtements cylindriques comprennent 4 blocs de cylindres :

  • le premier bloc comporte 10 cylindres de diamètre identique mais de hauteur progressive,
  • le deuxième bloc comporte 10 cylindres de hauteur égale, mais de diamètre différent,
  • le troisième bloc comporte 10 cylindres dont la hauteur et le diamètre diffèrent. Le cylindre le plus fin étant en même temps le moins haut.
  • le quatrième bloc comporte aussi 10 cylindres de hauteurs et de diamètres différents, mais cette fois-ci, le plus fin est en même temps le plus haut.

Objectif direct

Discrimination visuelle des dimensions.

Objectifs indirects

Raffinement du mouvement volontaire.
Préparation à l’écriture par la préhension des trois doigts.
Développement de la volonté et de la concentration.
Préparation à l’esprit mathématique.
Préparation indirecte aux mathématiques.
Construction de l’intelligence.

Présentation

  • Inviter l'enfant à porter le bloc et à le poser sur la table.
  • Sortir les deux cylindres les plus contrastés (saisir les boutons avec les trois doigts).
  • Enlever tous les cylindres et les poser dans le désordre.
  • Poser le doigt sur le pourtour du trou le plus à gauche du bloc, puis sur le contour du cylindre correspondant. Ensuite glisser le doigt dedans, puis saisir le cylindre et le glisser à sa place. Faire quelques erreurs et rectifier pour montrer que chaque cylindre a sa propre place.

​Le contrôle de l'erreur est visuel : il ne reste plus de cylindre, aucun cylindre ne dépasse du bloc.

Progression

Procéder de manière progressive : un seul bloc à la fois, dans l'ordre : du premier au quatrième.

Lorsque l'enfant connaît bien les quatre blocs, lui proposer de travailler avec 2, puis 3, et enfin 4 blocs à la fois. Il disposera les deux blocs en v renversé, les trois blocs en triangle, et les quatre blocs en rectangle.

Les emboîtements cylindriques

Une séance pleine d'émotion pour moi, avec Line, puisque pour la première fois elle a choisi de travailler avec les cylindres.

Après avoir réalisé l'activité une fois, puis deux fois, avec une certaine aisance, je lui ai proposé un troisième essai les yeux bandés. Silencieuse et concentrée, elle a mené son travail avec une grande application.

La photo ci-dessus est un instant volé alors qu'elle insérait le dernier cylindre, un instant figé pour garder en souvenir cet agréable moment.

Publié dans Vie sensorielle

Commenter cet article